Digitalisation du Comité Social et Economique : Faut-il avoir peur ?
18522
post-template-default,single,single-post,postid-18522,single-format-standard,ctcc-exclude-AS,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-11.0,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive
digitalisation CSE

CSE de demain : faut-il avoir peur de la digitalisation ?

Un certain nombre d’historiens est d’accord pour dire que nous sommes, avec l’avènement de l’informatique, rentrés dans ce que l’on peut nommer la troisième révolution industrielle. La digitalisation est un des processus moteur de l’évolution de cette nouvelle ère à laquelle nous faisons désormais partie. Elle a transformé l’expression « tout avoir à portée de main » en « tout avoir à portée de doigts », une formule qui cache en réalité tout un monde en mutation qui n’existait pas il y a quelques dizaines d’années.

Une question qui en cache d’autres

Il ne faudrait pas croire que la société dans laquelle nous vivons, parce qu’elle a amorcé tout récemment sa transformation digitale, est encore semblable à celle des années 90 par exemple. En réalité, la question « faut-il avoir peur de la digitalisation ? » revient exactement à nous demander s’il faut avoir peur du monde dans lequel nous évoluons. En effet, aujourd’hui, nous ne pouvons ignorer que presque tout est déjà digitalisé, nous ne pouvons donc pas échapper à la digitalisation ; l’interrogation véritable serait alors « voulons-nous profiter de ce que le digital a à offrir ou non ? ».

La technologie est complexe mais ce n’est pas le plus dur à gérer. Meg Whitman.

Ce que le digital a déjà modifié

Il y a longtemps que la digitalisation a modifié les différents aspects de notre quotidien. Elle a modifié notre façon de communiquer, modifié notre accès à l’information, avec les appareils mobiles, modifié la manière de stocker les données ainsi que la manière dont nous les partageons, etc. Mais pour les CSE, à quoi cela correspond-t-il exactement ? Eh bien, c’est l’occasion de rendre vos interactions avec les salariés plus riches, mais aussi rendre votre partage d’informations plus efficace, en le rendant mobile grâce aux applications. C’est également l’occasion de créer une véritable communauté digitale et mobile autour de valeurs d’entreprise communes. Le plus est que ce n’est qu’un aperçu du développement entièrement personnalisable qu’un Comité Social et Économique a maintenant accès.

 

A titre d’exemple concret, la création d’un chat peut rapprocher les salariés pour qu’ils renouent de véritables liens sociaux autour de sujets de convergence. Avec quelques ressources digitales, il est donc possible de prendre en compte la tendance à l’individualisme pour la mise en place d’un bien-être commun qu’est l’une des principales raisons d’être d’un CSE.

 

D’autre part, la digitalisation permet aussi d’aider les salariés à obtenir un accès plus facile à leurs avantages : l’obtention de billet en quelques clics, une boutique en ligne, etc. Plus encore, certains outils informatiques peuvent considérablement simplifier les tâches administratives fastidieuses des élus pour qu’ils se concentrent sur l’essentiel : la défense des intérêts de leurs ouvrants droit.

Les organisations ne changent pas, les Hommes oui. Steve Vamos.

Être bien accompagné

Vous pensez que la transition digitale peut très vite devenir un enfer ? C’est vrai, mais uniquement si vous êtes mal accompagné. Tout ce qu’il vous faut c’est le bon guide. À l’instar de Dante dans sa Divine comédie, avec un Virgile à vos côtés, traverser les neuf cercles de l’enfer sera un vrai jeu d’enfant.

APPWORK donne son avis sur  le sujet :

Force est de constater qu’un bon accompagnement constitue le meilleur appui que les CSE peuvent avoir dans leur digitalisation. Une transition qui n’est pas toujours facile, pour les élus comme pour les salariés multigénérationnels. C’est dans le même concept de besoin que l’offre d’accompagnement : “Service Plus”  été créé. Un service entièrement gratuit et complet destiné à rassurer tous les utilisateurs APPWORK.

La digitalisation est avant tout une transformation de soi : un état d’esprit de remise en question et non pas de simples acquisitions des nouvelles technologies.